Sommeil et Sport font ils bon ménage ?

la fatigue du sport

Si le sommeil fait partie des piliers de ce qu’on appelle « la récupération » au même titre que l’alimentation saine et l’hydratation régulière, il peut aussi être favorisé par l’activité physique. Mais alors pourquoi entendons nous que la pratique du sport peut troubler le sommeil !?

Nous savons que dormir permet de restaurer des stocks d’énergies, de renforcer le système immunitaire, de consolider de la mémoire et des acquis et de mettre au repos le système cardio vasculaire. C’est prouvé, la pratique de l’activité physique aide à mieux dormir, en facilitant l’endormissement et un sommeil réparateur. Un bon sommeil a également une influence positive sur le sportif en augmentant sa vigilance, son énergie et ses performances pendant l’entraînement… Mais ces relations entre sport et sommeil forment un équilibre fragile que certains réflexes peuvent chambouler.

muscu

Les effets positifs du sport sur notre sommeil 

Durant l’activité physique, tu vas libérer des endorphines dans ton corps, dont les effets positifs seront multiples :
réduction du stress ou de la dépression, sentiment de bien-être… Un esprit heureux est un esprit qui dort mieux !
En faisant du sport, tu vas naturellement brûler des calories, ce qui favorisera la fatigue, et donc par extension
l’effet d’endormissement. Le sport est un comme un somnifère naturel !

Les effets négatifs du sport sur notre sommeil 

La température corporelle, qui fluctue tout au long de la journée et qui diminue en fin d’après-midi afin d’accompagner le corps dans le cycle d’endormissement. Et logiquement, quand on fait du sport le soir, la température du corps reste élevée. L’idéal serait donc de faire du sport le matin ou en début d’après-midi. Cependant, si tu n’as pas d’autres possibilités que de faire du sport le soir, il existe des solutions pour trouver le sommeil. Parmi elles,  la fameuse douche froide avant d’aller se coucher qui, en plus de faire baisser la température du corps, va favoriser la récupération musculaire.

Si tu as tendance à manger trop gras ou un repas trop riches après un entraînement, ça va compliquer la digestion. Dans l’assiette on mise sur des aliments riches en tryptophane, un précurseur de la mélatonine, l’hormone qui intervient dans la régulation de notre sommeil : protéines animales peu grasses (poissons, dinde, œufs, canard), protéines végétales (légumineuses, le soja), les féculents (pâtes complètes, riz complet).

 

troubles du sommeil

 

En faisant du sport, tu contribues à régler parfaitement ton horloge biologique. Et certains sports y parviennent mieux que d’autres tels que les sports d’endurances sont ceux qui contribuent à une plus grande production d’endorphines. C’est aussi le cas par exemple de la marche nordique : elle évolue dans un environnement la plupart du temps agréable et stimule la sécrétion d’hormones. Il y’a également la course à pied ou le cyclisme.

La bonne recette : se coucher à des heures fixes (même le week-end), manger équilibré, boire de l’eau et avec le sport en complément !
Pour te booster à trouver de l’énergie même en hiver, on te propose notre énergie booster !
Build the new you 🤩

Pour recevoir sans tarder notre guide de bienvenue et nos bons plans, c'est par ici

👇👇👇